Site de la section apicole du Bizet
 
 90 ans d'apiculture à Comines-Warneton et environs

 

AFSCA

Plan de lutte 2012 contre Varroa. Abeilles & Cie fév 2012.

1. Au printemps (pendant la production de miel)
Tant que du miel est récolté, aucun traitement médicamenteux contre la varroase ne peut être utilisé (risque de résidus dans le miel), mais on ne peut pas attendre la fin de la dernière récolte de miel pour commencer la lutte. Il faut se tourner au printemps vers les méthodes de lutte bio-techniques, telles que :
- la « méthode du cadre à mâles » (élimination du couvain de faux-bourdons à plusieurs reprises),
- la « méthode d'encagement des reines » (interruption de la ponte en isolant la reine). Lorsqu'il n'y a plus de couvain présent dans la colonie, un traitement médicamenteux est appliqué.

2. Traitement d'essaims et d'essaims artificiels
En cas de récolte ou d'achat d'essaims, il faut réaliser un traitement ponctuel (pas de couvain) sous la responsabilité du vétérinaire traitant (système de la cascade).

3. Traitement d'été (après l'extraction du miel)
Après la dernière récolte de miel, un traitement médicamenteux doit être appliqué immédiatement. Il est absolument nécessaire que le degré de contamination par le varroa soit le plus faible possible au moment où naissent les abeilles d'hiver. Le traitement d'été doit donc être commencé le plus tôt possible. Il faut utiliser à cet effet un médicament enregistré à base de thymol. Attention aux signes éventuels de résistance au thymol ! Si des signes de résistance sont observés, il faut utiliser un autre médicament via le système de cascade, sous la responsabilité du vétérinaire traitant.

4. Traitement d'hiver
Lorsqu'il n'y a plus de couvain dans la colonie, il est recommandé de mettre en place un traitement hivernal. Un médicament peut à cet effet être administré via le système de cascade, sous la responsabilité du vétérinaire traitant.

Pommier
Pommiers en mai

 

 

 

© BP 2013